Les lieutenants de louveterie pour la période 2015-2019

 
 
200px-Lieutenant_de_Louveterie

L’institution de la louveterie est due à Charlemagne. Depuis la création de la charge d’officier en l’an 813 dont la mission consistait à chasser les loups, la louveterie a évolué en fonction des besoins de la société et des peuplements de la faune sauvage.

Aujourd’hui, les lieutenants de louveterie concourent à la régulation des animaux susceptibles d’occasionner des dégâts. Ils sont les conseillers techniques de l’administration sur les problèmes posés par la faune sauvage.
Les lieutenants de louveterie sont des personnes privées, collaborateurs bénévoles de l’administration. Ils exercent de façon intermittente une mission de service public et sont nommés par le Préfet pour une durée de cinq ans.

Un nouveau découpage territorial a fait l’objet d’un arrêté préfectoral en date du 6 août 2014 définissant 11 secteurs, au lieu de 13 précédemment, plus lisibles et plus cohérents.

Après une phase de publicité (site internet IDE et Nouvelle République), 17 candidats ont été auditionnés entre les 6 et 9 octobre 2014. Les instances départementale et régionale se sont prononcées favorablement sur les propositions de la DDTDirection Départementale des Territoires, et l’arrêté de nomination des 11 lieutenants de louveterie a été signé le 22 décembre 2014.

La nouvelle équipe :

Secteur n° 1 (Langeais - Bourgueil) : Monsieur Alain PORCHER
Secteur n° 2 (Château-la-Vallière) : Monsieur Dominique BOIVINET
Secteur n° 3 (Beaumont-la-Ronce – Nouzilly) : Monsieur Antoine BAUDRIER
Secteur n° 4 (Château-Renault – Vouvray) : Monsieur Rémy FRESNAY
Secteur n° 5 (Amboise – Bléré) : Monsieur Daniel BEAUVAIS
Secteur n° 6 (Montbazon) : Monsieur Benoît SALVAUDON
Secteur n° 7 (Chinon – Azay-le-Rideau) : Monsieur Frédéric LEFIEF
Secteur n° 8 (Richelieu – l’Ile Bouchard) : Monsieur Gérald ARCHAMBAULT
Secteur n° 9 (Descartes – Yzeures-sur-Creuse) : Monsieur Roger GAULTIER
Secteur n° 10 (Loches – Preuilly) : Monsieur Lionel BEGUIN
Secteur n° 11 (Montrésor) : Monsieur Eric DUBOIS

Les louvetiers ont été regroupés en trinôme, chacun ayant pour suppléant les deux autres.  
Lors des battues complexes, notamment pour les sangliers, les louvetiers interviennent dans le cadre de ces équipes afin d’améliorer l’efficacité de l’intervention.

L’objectif de l’État est d’obtenir et de maintenir l’équilibre agro-sylvo-cynégétique dans le département et de limiter les risques liés à la présence des grands animaux. 
Pour cela, la battue administrative est le principal moyen à disposition de l’État. Les lieutenants de louveterie dirigent ces opérations décidées par le Préfet. Celui-ci organise la régulation d’animaux de toutes espèces (chassables, ou autres) lorsqu'elles sont à l’origine de dommages aux biens, aux activités humaines ou à l’équilibre faunistique et notamment lorsqu’elles menacent la sécurité, la salubrité et l’ordre public.
Le sanglier, à l’origine de près de 70 % des indemnisations de dégâts agricoles versées par la fédération départementale de chasse, occupe une place privilégiée dans ces espèces.
Les battues administratives peuvent contribuer en complément de la chasse, à ramener l’effectif des sangliers à un taux supportable. En milieu urbain et périurbain notamment, les interventions seront aussi nombreuses que nécessaires et aussi rapides que possible une fois le problème identifié. Les louvetiers jouent un rôle prépondérant, à la fois par leur expertise de terrain préalable à toute intervention et par leur compétence technique qui fait d’eux le véritable maître d’œuvre des interventions.

> Arrêté fixant le nombre et portant désignation des circonscriptions de louveterie (2015-2019) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,23 Mb

> Arrêté portant nomination des lieutenants de louveterie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb