Interdiction de l’agrainage et de l’affouragement en Indre-et-Loire

 
 
Interdiction de l’agrainage et de l’affouragement en Indre-et-Loire

 

Le problème de la prolifération du sanglier dans le département est plus que jamais d’actualité : les indemnisations des dégâts aux cultures sont portées à des sommes jamais atteintes auparavant et les risques de collisions routières sont en forte hausse.

Dans ces conditions, la commission départementale du Plan National de Maitrise du Sanglier a adopté des mesures pour réduire les populations, par les moyens suivants :

-          Diminuer le cheptel de souche

-          Réduire la disponibilité alimentaire

Le premier point s’est traduit par l’obligation pour les territoires d’Indre et Loire qui prélèvent le plus de sangliers, de majorer leurs prélèvements de 25% lors de la campagne 2021/2022, ainsi que par la mise en œuvre de nombreuses battues administratives.

Pour le second point, toute forme d’agrainage ou d’affouragement sera interdite dans tout le département en janvier et février 2022.

> Arrêté préfectoral interdisant l'agrainage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,36 Mb

Par ailleurs, dans le secteur touché en juin 2021 par tempêtes et tornade, dans lequel subsistent de nombreux chablis qui rendent la chasse difficile, toute forme d’agrainage et d’affouragement est interdite dès maintenant, et jusqu’à nouvel ordre.

> Carte du territoire concerné - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,38 Mb

Visuel de communication recto-verso "Interdiction de l'agrainage en Indre-et-Loire":

> Visuel de communication "Interdiction de l'agrainage des sangliers en Indre-et-Loire" - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 13,27 Mb