Qu'est-ce qu'un feu de forêt ?

 
 

Sommaire

  1. Le risque incendies de forêt
  2. Quels sont les risques de feu de forêt dans le département ?
  3. Qu'est-ce qu'un feu de forêt ?
  4. Quelles mesures prises en Indre-et-Loire ?

Qu'est-ce qu'un feu de forêt ?

Un incendie de forêt est toujours un drame qui marque le paysage de profondes blessures. Les incendies de forêt détruisent chaque année des massifs forestiers, mais aussi des écosystèmes et des paysages, souvent très longs à reconstituer. Si le problème des feux de forêt est déjà ancien (les premiers textes de loi concernant la protection de la forêt contre les incendies en France remontent à 1322), c'est en 1989 que le chiffre record de 75 500 ha de forêt détruite a été atteint.

Un incendie de forêt est une atteinte à l'environnement, détruisant la faune et la flore, le feu stérilise les sols et appauvrit le couvert végétal aggravant la sécheresse et la désertification.
C'est aussi une atteinte aux personnes et aux biens. En France, on compte en moyenne, par an, environ 18 400 ha de forêt ravagée par les flammes.
Outre les incendies volontaires ou par négligence (cigarette par exemple), les incendies peuvent avoir des causes naturelles. Trois facteurs déterminants interviennent dans le déclenchement et la propagation des feux :

  • tout d'abord l'existence d'un combustible en l'occurrence la végétation sèche et facilement inflammable (brandes sèches, jeunes conifères) ;
  • une source de chaleur, une étincelle, une flamme, provoquée par la foudre ou le soleil (au travers d'une goutte d'eau ou d'un morceau de cristal) ;
  • l'apport d'oxygène, proportionnel à la force du vent.

La sécheresse favorise les feux de forêt et, dans une année, on peut mettre en évidence 2 périodes critiques :

  • la fin de période de sécheresse de l'hiver : la strate herbacée est sèche (fougères, brandes, broussailles, litière), les végétaux ne sont pas encore « en sève » et la pluviométrie reste basse pendant quelques mois ;
  • la sécheresse des mois d'été.