Limitation ou suspension temporaire des usages de l'eau

 
 
Limitation ou suspension temporaire des usages de l'eau

Arrêté préfectoral du 02 septembre 2021

En l'absence de précipitations la baisse des débits des cours d'eau se poursuit et amène le franchissement des seuils d'interdiction de nouveaux cours d'eau, en plus des cours d'eau concernés par l'arrêté préfectoral du 19 août dernier, ce qui conduit à la situation suivante :

En interdiction :

La Bourouse, les ruisseaux de Parçay, de Roche, du Montison, des Vallées, de la Coulée, de Rigny, d’Aubigny, du Vieux Cher, de Cléret, de la Fontaine Ménard, de la Roumer et de la Bresme présentent des débits inférieurs à leur seuil d'interdiction de pompage.

Les prélèvements d'eau directs ou indirects dans ces cours d'eau, dans leurs affluents et dans un couloir de 200 m de part et d'autre du cours d'eau, sont interdits à compter du samedi 4 septembre 2021 à 0 heure.

En restriction :

La Veude, le Négron et la Veude de Ponçay ont des débits sous leur seuil d'alerte.

Les prélèvements d'eau directs ou indirects dans ces cours d'eau, dans leurs affluents et dans un couloir de 200 m de part et d'autre sont restreints à compter du samedi 4 septembre 2021 à 0 heure.

L'arrêté préfectoral du 2 septembre 2021 détaille les dispositions relatives aux principaux usages de l’eau prélevée dans ces cours d'eau et dans leur nappe d’accompagnement.

> Arrêté du 2 septembre 2021 portant limitation des usages de l'eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,41 Mb

> Carte en annexe de l'arrêté préfectoral du 02 septembre 2021 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,36 Mb

L’arrêté peut être consulté dans chaque mairie des communes

concernées, sur le site internet départemental des services de l’État (http://www.indre-et-loire.gouv.fr) et sur le site national Propluvia (https://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluviapublic/voir-carte ).

Enfin, il est rappelé que les irrigants doivent noter chaque mois sur leur carnet de comptage le volume prélevé dans la ressource en eau qu’elle soit superficielle ou souterraine.

Chacune et chacun d’entre nous peut, dans ses pratiques quotidiennes, adopter les bons gestes pour limiter les gaspillages en eau et ainsi contribuer à préserver la ressource.