Actualités

25 Novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

 
 
25 Novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Les violences faites aux femmes demeurent massives et tuent encore dans notre société. En une année, près de 210 000 femmes sont victimes de violences conjugales physiques et/ou sexuelles.


Le dernier rapport des morts violentes au sein du couple déplore, en 2021, 122 féminicides (4 en Centre-Val de Loire) contre 102 féminicides en 2020 (4 en Centre-Val de Loire) ; une femme meurt en moyenne tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Les violences faites aux femmes constituent une priorité des politiques publiques, avec en particulier un Grenelle des violences conjugales en 2019 qui a abouti à de nombreuses mesures visant à mieux prévenir ces violences et à accompagner les victimes.

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes aura lieu le 25 novembre prochain. Des actions seront organisées afin de sensibiliser et informer le public à la thématique des violences faites aux femmes.

Ces violences sont multiples : les violences sexuelles, le mariage forcé, la prostitution, les mutilations sexuelles et les violences conjugales.

Elles n’épargnent aucun milieu, aucun territoire, aucune génération.

Quand les violences sont évoquées, il n’est pas seulement question des violences physiques, mais aussi des violences morales, psychologiques, sexuelles et économiques.

Pour dire non à ces violences, mobilisons-nous : participez nombreuses et nombreux aux différentes manifestations organisées et relayez les outils disponibles sur https://arretonslesviolences.gouv.fr/ .

Retrouvez  ici le programme des actions organisées du 18 novembre au 7 décembre 2022

Pour aller plus loin :

Le site du ministère chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/trois-ans-apres-le-lancement-du-grenelle-des-violences-conjugales-le-gouvernement-renforce-encore