Alerte Commerce

Comment ça marche ?

 

Index d'articles

  1. PROTECTION
  2. Comment ça marche ?

Dès qu'un  commerçant informe, via le 17, la gendarmerie ou la police nationale, d'un vol ou une agression (ou sa simple tentative), le centre opérationnel de la gendarmerie et la salle de commandement de la DDSP diffusent un message d'alerte par un SMS collectif qui, sous le titre «Alerte Commerces», décrit succinctement les faits constatés, le lieu de commission et les renseignements recueillis sur le ou les auteurs et le mode opératoire.

Pour faire l'objet d'une diffusion par le réseau « Alerte Commerces », l'information doit parvenir à la gendarmerie ou à la police nationale dans des délais qui ne peuvent, en tout état de cause, dépasser 1 heure suivant la commission des faits.

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Touraine finance le déploiement général du dispositif « alerte commerces », la Fédération des Unions Commerciales d'Indre-et-Loire finance l'achat des SMS nécessaires au centre opérationnel de la gendarmerie tandis que l'Union Commerciale et Artisanale de Tours assure ce même financement pour la salle de commandement de la DDSP.

La Préfecture d'Indre-et-Loire finance la réalisation des dépliants de prévention et des autocollants qui seront apposés sur les vitrines des commerçants participant à l’opération. Ces supports constituent un signal dissuasif à destination des auteurs d’agression ou escroqueries et participent ainsi directement à la démarche de prévention engagée.

Cette action complète les mesures antérieures  prises dans ce domaine : désignation de référents sûreté, réunion d’information par les forces de l’ordre, visite des centre opérationnelles et centre de commandement par les commerçants et élus.