Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) des infrastructures de transport terrestre.

Généralités

 
Contexte

La directive européenne n°2002/49/CE du 25 juin 2002, relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement a pour objet de définir une approche commune à tous les États membres afin d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs de l’exposition au bruit dans l’environnement.

> Directive européenne 2002/49/CE du 25 juin 2002 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,32 Mb

Pour atteindre ces objectifs, la directive, transposée en droit français (articles L.572-1 à L.572-11  et R.572-1 à R.572-11  du code de l’environnement), imposent aux autorités compétentes, la réalisation d’un plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) , à l’issue des diagnostics établis grâce aux cartes de bruit stratégiques  (CBS).

Index d'articles

  1.  Qu’est-ce qu’un PPBE ?  
  2.  Qui élabore les PPBE ?  
  3.  Que comporte les PPBE ?  
  4.  Quelles échéances pour élaborer les PPBE ?  
  5.  Accès aux cartes de bruit et PPBE première et seconde échéance  

Qu’est-ce qu’un plan de prévention du bruit de l’environnement ?

Le plan de prévention du bruit dans l’environnement tend à prévenir les effets du bruit, à réduire, si nécessaire, les niveaux de bruit, et à protéger, s’il y a lieu, les zones calmes. Les zones calmes sont des espaces extérieurs remarquables par leur faible exposition au bruit, dans lesquels l’autorité qui établit le plan souhaite maîtriser l’évolution de cette exposition compte tenu des activités humaines pratiquées ou prévues.

Qui élabore les plans de prévention du bruit de l’environnement ?

L’autorité compétente pour élaborer le plan de prévention varie selon la source du bruit :

  • la Direction Départementale des Territoires (DDT ) sous l’autorité du préfet de département pour les autoroutes, les routes nationales et les infrastructures ferroviaires ;
  • le Conseil Général pour les routes départementales ;
  • les communes ou l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) compétent en matière de lutte contre les nuisances sonores (communauté d’agglomération de Tour(s)Plus en Indre-et Loire) pour les agglomérations.

Que comporte les plans de prévention du bruit de l’environnement ?

Le plan de prévention du bruit dans l’environnement contient :

  • un résumé non technique du PPBE ;
  • les objectifs de réduction du bruit dans les zones exposées à un niveau sonore dépassant les valeurs limites ;
  • les mesures visant à prévenir ou réduire le bruit dans l’environnement arrêtées au cours des dix années précédentes et prévues pour les cinq années à venir par les autorités compétentes et les gestionnaires des infrastructures ;
  • s’ils sont disponibles, les financements et les échéances prévus pour la mise en œuvre des mesures recensées ainsi que les textes sur le fondement desquels ces mesures interviennent ;
  • les motifs ayant présidé au choix des mesures retenues et, si elle a été réalisée par l’autorité compétente, l'analyse des coûts et avantages attendus des différentes mesures envisageables ;
  • une estimation de la diminution du nombre de personnes exposées au bruit à l’issue de la mise en œuvre des mesures prévues ;
  • une note exposant les résultats de la consultation du public et les suites qui leur seront données ;
  • la localisation des zones bruyantes du réseau routier national et du réseau ferré.

Quelles échéances pour élaborer les PPBE ?

La règlementation prévoit la réalisation des cartes de bruit et des plans de prévention en deux temps :

1ère échéance : CBS 2007 et PPBE 2008-2012  

  • infrastructures routières et autoroutières dont le trafic annuel est supérieur à 6 millions de véhicules (16 400 véhicules par jour) ;
  • infrastructures ferroviaires dont le trafic annuel est supérieur à 60 000 passages de train (164 trains par jour) ;
  • agglomérations de plus de 250 000 habitants (au sens de l’INSEE ) ;
  • aéroports listés par l'arrêté du 3 avril 2006 (l'Indre-et-Loire n'est pas concerné).

2ème échéance : CBS 2012  et PPBE 2013  

  • infrastructures routières et autoroutières dont le trafic annuel est supérieur à 3 millions de véhicules (8 200 véhicules par jour) ;
  • infrastructures ferroviaires dont le trafic annuel est supérieur à 30 000 passages de train (82 trains par jour) ;
  • agglomérations de plus de 100 000 habitants.

Accès aux cartes de bruit et aux plans de prévention du bruit de l’environnement

1ère échéance :

2ème échéance :

3ème échéance :