Mise en place de mesures de soutien aux acteurs économiques

 
 
Mise en place de mesures de soutien aux acteurs économiques

La Préfète d’Indre et Loire confirme que des mesures d’accompagnement et de soutien aux entreprises et aux acteurs économiques en difficulté du fait des mouvements sociaux en cours sont mises en place.

Dans un souci d’apporter des réponses concrètes aux problèmes qui peuvent être de différentes natures, l’ensemble des services de l’État sont mobilisés.

Ainsi, pour le paiement des impôts et taxes, la DDFIPDirection départementale des Finances Publiques d'Indre-et-Loire examinera avec attention les demandes de délais présentées par les entreprises et les professionnels et notamment pour ce qui concerne pour la contribution foncière des entreprises et pour l'acompte de l'impôt sur les sociétés exigible le 17 décembre.

Contacts : le service des impôts des entreprises (SIE) territorialement compétent.

Pour toutes demandes liées au droit du travail, les services de l’Unité Départementale de la DIRECCTEDirection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi Centre Val de Loire sont disponibles pour vous apporter aide et conseils :

  • les recours au travail dominical, contacter par téléphone le 02 47 31 57 52 
  • le recours à l’activité partielle, contacter le 02 47 31 57 52 ou 02 47 31 57 66

ou par message électronique à l’adresse suivante : centre-ud37.direction@direccte.gouv.fr

Pour toute autre demande liée à la vie économique, les services de la préfecture se tiennent à votre disposition pour vous orienter vers le bon interlocuteur.

Vous pouvez contacter la Direction de la coordination des politiques publiques et de l’appui territorial, Bureau de l’appui au développement local, pref-badl@indre-et-loire.gouv.fr

L’ensemble des situations qui seront signalées à l’un des services de l’État ou aux chambres consulaires et organismes professionnels feront l’objet d’un traitement individualisé lors du prochain comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI), qui sera élargi aux chambres consulaires.

Enfin, la préfète ainsi que les sous préfets d’arrondissement recevront les acteurs économiques qui en exprimeront le souhait.