Les Emplois d’avenir accessibles à toutes les entreprises

 
 
Les Emplois d’avenir accessibles à toutes les entreprises

Les Emplois d’avenir visent à permettre à un jeune sans formation professionnelle d’acquérir une expérience et une qualification de façon à s’insérer durablement dans la vie active.

Ciblés avant tout pour les employeurs du secteur non marchand (collectivités, associations, établissements publics…), les Emplois d’avenir n’étaient jusqu’à présent mobilisables par des entreprises privées que dans certains secteurs identifiés comme porteurs d’emplois en région Centre.

Désormais, les Emplois d’avenir sont accessibles à tous les employeurs du secteur marchand quel que soit leur secteur d’activité (Arrêté du Préfet de la région Centre du 4 juin 2013).

Les avantages pour l’employeur ?

  • L’embauche d’un jeune soutenu par l’appui d’un conseiller pour élaborer son projet professionnel,
  • Un contrat type CDI ou CDD de 3 ans mais avec la possibilité de tenir compte des situations particulières (CDD d’un an renouvelable, temps partiel),
  • L’appui d’un interlocuteur de proximité soit à la Mission locale, soit à Pôle Emploi, soit aux Cap Emploi (pour les jeunes en situation de handicap). Cet interlocuteur propose à l’employeur des profils de jeunes adaptés au poste recherché et l’aidera au fil des mois à élaborer et mettre en œuvre un plan de formation adapté aux besoins du jeune,
  • Un suivi régulier du jeune recruté par l’interlocuteur de proximité qui s’engage à intervenir pour toute difficulté pouvant survenir au cours du contrat,
  • Une mobilisation de moyens déployés par les financeurs de la formation (OPCA, Conseil régional…).

Le rôle de l’employeur ?

  • Offrir à un jeune l’opportunité d’accéder à un emploi, et lui permettre de vivre une vraie première expérience professionnelle enrichissante et reconnue,
  • Lui donner les moyens de bénéficier d’actions de formation concourant à l’acquisition de compétences ou de qualification, 
  • Mettre en place un accompagnement et un encadrement pendant le temps de travail (tutorat).

Les employeurs intéressés doivent prendre contact avec les opérateurs locaux de proximité que sont le réseau des Missions Locales, Pôle emploi et les Cap Emplois (pour les jeunes en situation de handicap).