Le risque sismique

Qu'est-ce qu'un séisme ?

Un séisme est une vibration du sol, transmise aux bâtiments, causée par une fracture brutale des roches en profondeur créant des failles dans le sol et parfois en surface. Les dégâts observés sont fonction de l’amplitude, de la durée et de la fréquence des vibrations.

Comment se manifeste-t-il ?

Un séisme est caractérisé par :

  • son foyer, point d'origine du séisme,
  • sa magnitude : identique pour un même séisme, elle mesure l'énergie libérée par celui-ci (échelle de Richter),
  • son intensité : variable en un lieu donné seolon sa distance au foyer, elle mesure les dégâts occasionnés en ce lieu (échelle MSK),
  • la fréquence et la durée des vibrations : ces deux paramètres sont une incidence fondamentale sur les effets de surface,
  • la faille provoquée (verticale ou inclinée) qui peut se propager en surface.

En France, la mesure de l’intensité d’un séisme est donnée par l’échelle de Richter. L’échelle de Richter est objective et exprime la magnitude du séisme. Les plus forts séismes enregistrés en France ont eu une magnitude maximale de 8,6.<br/><br/>

Magnitude (échelle de Richter) Effets du tremblement de terre
Inférieure à 3,5 Le séisme est non ressenti, mais enregistré par les sismographes.
De 3,5 à 5,4 Le séisme est souvent ressenti, mais sans dommage.
De 5,5 à 6 Légers dommages aux bâtiments bien construits, mais peut causer des dommages majeurs à d'autres bâtisses.
De 6,1 à 6,9 Peut être destructeur dans une zone de 100 km à la ronde.
De 7 à 7,9 Tremblement de terre majeur pouvant causer de sérieux dommages sur une large surface.
Supérieure à 8 Très grand séisme pouvant causer de très grands dommages dans des zones de plusieurs centaines de kilomètres.

Quels sont les risques de séismes dans le département ?

Les séismes n’ont pas à priori en Indre-et-Loire le caractère de risque majeur. Ils sont le plus souvent considérés comme un facteur aggravant du risque de mouvements de terrain : la cause de certaines chutes de blocs dans des caves leur a été attribuée.
Les derniers séismes ressentis en Touraine sont ceux du 30 septembre 1985 (4.4 sur l’échelle de Richter), reconnu comme catastrophe naturelle uniquement sur les communes de Château-Renault et Fondettes, et du 6 décembre 1991 (4.1 sur l’échelle de Richter)
Cependant, le passé a été marqué par des séismes plus importants, d’une période de retour de l’ordre de 5 à 10 siècles, dont le dernier qui aurait fait des victimes, remonte au 15 décembre 1657 (intensité de l’épicentre : 7 à 8 sur l’échelle MSK).

Quelles sont les mesures prises dans le département ?

Le décret du 14 mai 1991 définit les modalités d'application de l'article L.563-1 du code de l’environnement en ce qui concerne les règles particulières de construction parasismique pouvant être imposées aux équipements, bâtiments et installations dans les zones particulièrement exposées à un risque sismique.
Pour l'application des mesures de prévention du risque sismique aux bâtiments, équipements et installations de la catégorie dite "à risque normal", le territoire national est divisé en cinq zones de sismicité croissante (allant de 0 à III).
Le décret du 14 mai 1991 relatif à la prévention du risque sismique classe les cantons de Chinon, l’Île Bouchard, Richelieu et Sainte-Maure-de-Touraine en zone 1a (zone de sismicité faible)
Ce zonage sismique impose l’application des règles de construction parasismiques dans ces quatre cantons.
L’arrêté du 29 mai 1997 définit la classification et les règles de construction parasismiques pour les bâtiments de la catégorie dite à « risque normal ». L’arrêté du 10 mai 1992 fixe les règles parasismiques applicables aux installations soumises à la réglementation sur les installations classées.
Le risque sismique en Indre-et-Loire est illustré par une cartographie des communes des cantons concernés. Sur cette carte sont aussi reportés les communes du département dans lesquels les séismes « historiques » ont été les plus ressentis (y figurent la date et l’intensité du phénomène).
- Que peut faire la population pour limiter les conséquences du risque sismique ?
A télécharger :

 

Sismicité de la France

Sismicité de la France

Bureau central sismologique français

Bureau central sismologique français

Le plan séisme

Plan séisme